Gout de France en Moldavie

En mars 2018, Jean-Pierre Xiradakis a organisé un voyage de 10 jours en Moldavie pour promouvoir la gastronomie française dans le cadre de Goût de France. L’opération Gout de France en Moldavie a donné lieu a eu de nombreuses retombées. Une couverture presse exceptionnelle a permis à de nombreux Moldaves de découvrir les traditions gastronomiques et les produits français. Point d’orgue de la couverture média de cette opération, une émission de 47 minutes sur TV8 à une heure de grande écoute.

L’opération goût de France en Moldavie était articulée autour des thèmes suivants:


Manger, c’est toucher de la façon la plus concrète le goût d’une société, découvrir ce qu’elle trouve bon c’est communiquer avec l’esprit du lieu, son histoire et l’art de vivre des hommes qui le peuplent. L’expérience ou la pratique alimentaire dans le tourisme est un véritable moment de rencontre culturelle avec le pays visité. « Manger est une authentique machine à voyager et pour les touristes, une manière de s’approcher au plus près de la culture du pays visité ». Le patrimoine est donc : l’ensemble des éléments gastronomiques, matériels ou immatériels (produits, recettes ou savoirs et savoir-faire culinaires ancrés dans une mémoire sociale), caractérisant un héritage collectif territorial. Enracinés dans un terroir, dans l’espace et le temps, les processus culinaires d’un territoire sont révélateurs d’un état de société, de mentalités. Ils constituent bien évidemment un héritage de ceux qui ont vécu avant nous, et des témoins de modes alimentaires antérieurs (héritage de recettes, d’habitudes alimentaires…).

Les temps forts de l’opération goût de France en Moldavie:

2 chefs bordelais accompagnés par Jean-Pierre XIRADAKIS et Xavier SOTA La première action se situera dans un Monastère d’hommes ou de femmes, moines ou nones. Il s’agirait de se remémorer l’histoire du vin et de comprendre que ce patrimoine unique a été préservé dans le monde par le travail des moines (Cricova), avec humilité et simplicité. Nous allons rendre hommage au travail de ces hommes en leur proposant de partager la réalisation d’un repas avec écoute et recueillement. Il ne s’agira pas de faire un déjeuner avec des produits festifs mais de réaliser avec eux en cuisine et d’échanger avec générosité sur les produits de leur quotidien. Les chefs devront peut- être les conseiller ou les guider sur l’utilisation des produits de leur jardin. Si possible avec quelques moines, une table ronde/débat sur la cuisine et sur les vins dans notre société de consommation. Après cette expérience unique, nous pouvons animer un débat à Chisinau sur plusieurs thématiques telles que la gastronomie, la cuisine des femmes bordelaises, la cuisine moldave, l’évolution du goût des produits, le mariage des plats et du vin, les gestes ancestraux ou encore la cuisine des moines. 21 mars 2018 : Dîner de Gala « Goût de France » réalisé par les deux chefs bordelais accompagnés d’un ou d’une chef moldave. Ce dîner est réservé à la presse et à des entreprises qui invitent leurs bons clients comme pour les repas dans les Châteaux Bordelais. Des tables de 8 personnes sont à vendre. L’idée de ce dîner est bien sûr la présence de la cuisine française à l’étranger, mais pour nous, elle est avant tout dans l’échange et la pédagogie, comprendre un terroir, un patrimoine, des habitudes, un climat, un environnement et des goûts.